Tecalitlán
Tecalitlán
" Tecalitlán "                                                                                                                   Tecalitlán signifie en langue nahuatl " où les pierres abondent pour les maisons "141x100 cm, acrylique et huile sur toile, 2022.
 
Mon père me racontait que lorsqu'il était enfant il montait au plus haut de la colline (laquelle … El Perico, El Tigre, El Espinazo del Diablo, La Zorra, El Cerrito de la Cruz, je ne le saurai jamais… ) et il était étonné de voir les lumières des bus de passagers qui partaient de la ville de Tecalitlán. Quand il était enfant, mon père se disait, en les voyant s'éloigner du village : « Où vont les lumières des bus quand ils se perdent dans les courbes des collines… ?" Cette phrase comme des millions d'autres jaillissent de ma poésie et ma peinture, dans mes actes et mes actions aussi. 
Mon père était une copie exacte de la géologie et de l'hydrographie de sa terre : peau brun foncé, yeux brun foncé, chevelure indienne noire abondante, des mains comme des sillons pour le maïs et la canne au sucre, et une force mêlée au silence de sa vie. 
Mon père me racontait l'histoire de son peuple, des ses racines et de sa culture ; mon père savait qu'il devrait expliquer au monde qu'il était capable de travailler et d'être digne et honnête, malgré les êtres humains, malgré ses quelques études. 
Le tableau que vous voyez ici est la traduction de 500 ans de transmission constante de ce que nous étions comme civilisation, de ce que nous sommes aujourd'hui comme citoyens et de ce que nous voulons faire de ce que l'histoire a fait de nous. Tecalitlán est un baiser aux fantômes de mes ancêtres, une reconnaissance aux peuples autochtones qui continuent le combat, une caresse au présent que je vis ici à Bordeaux.
Exposition ABYA YALA 
#SALC2022 #Tecalitlán #pueblosraíces #pueblosoriginarios

El artista mexicano Ivan Torres es el coordinador de la asociación MACLA, Muestra de Arte Latino Americano, de Burdeos, que acaba de inaugurar la exposición ‘Plantas maestras, rituales y biodiversidad’ en torno a la cual, y en el marco de la Semana de America latina y el Caribe en Francia, se celebrarán conferencias, talleres y degustaciones.El artista mexicano Ivan Torres es el coordinador de la asociación MACLA, Muestra de Arte Latino Americano, de Burdeos, que acaba de inaugurar la exposición ‘Plantas maestras, rituales y biodiversidad’ en torno a la cual, y en el marco de la Semana de America latina y el Caribe en Francia, se celebrarán conferencias, talleres y degustaciones.


Apprendre la langue française, comprendre sa culture, ses territoires, et les aimer, sans rien attendre en retour. C'est aller #plusloin.
Nous sommes les consuls populaires de nos cultures. 🇲🇽#Tapatío et #Bordelais 🇨🇵
.
IFAL - Institut français d'Amérique latine


Comencé a pintar como una evidencia en mi vida. Admito amar lo que me construye como individuo: la cultura mexicana, la misma, pero en Francia, y el neo mestizaje de éstas en el mundo. El rumiar artístico viene al final de haberme dado cuenta que la verdadera creación es la conexión entre Uno y el resto de lo que nos circunda.

Crear me hace depositario de un consulado: explicar y hacer decir al otro lo que en mí pintura cree haber escuchado. Dialogar sin artefactos teóricos, sin postulados ultra contemporáneos, simplemente con la sinceridad y sus consecuencias; la Cultura salva y la naturaleza guía.

 

Peintre autodidacte, il conçoit sa peinture comme une passerelle entre ses origines et son expérience quotidienne en France, lui permettant ainsi de susciter des rencontres.

Pour lui, la peinture transcende l’art pour devenir une philosophie de vie, un chemin chromatique qui permet de partager et donc de continuer à créer. Il a exposé dans les régions Centre, Aquitaine et PACA mais aussi à Guadalajara, Francfort, Barcelone et Paris.